Jean-Sébastien Bach

جان سبستيان باغ

Jean-Sébastien Bach (1685 -1750)

st un musicien, notamment organiste et compositeur allemand.
Sa première formation a été assurée par son père Johann Ambrosius Bach, puis par son frère aîné Johann Christoph Bach, mais il a aussi été un autodidacte. Passionné de son art, copiant et étudiant sans relâche les œuvres de ses prédécesseurs et de ses contemporains, développant sa science de la composition et particulièrement du contrepoint jusqu’à un niveau inconnu avant lui et, depuis lors, jamais surpassé.

Il a été un virtuose de plusieurs instruments, le violon et l’alto, mais surtout le clavecin et l’orgue. Sur ces deux derniers instruments, ses dons exceptionnels faisaient l’admiration et l’étonnement de tous ses auditeurs.

Il est en particulier le grand maître de « la fugue », « du prélude de choral », de « la cantate religieuse » et de « la suite » qu’il a portés au plus haut degré d’achèvement.

Il est, de nos jours, considéré comme un des plus grands compositeurs de tous les temps, si ce n’est comme le plus grand. Contrairement à beaucoup de compositeurs et artistes, Bach ne recherchait pas une reconnaissance humaine ni sa propre gloire, mais surtout celle de Dieu. Pratiquement toute son œuvre lui était consacrée, en témoignent ses nombreux manuscrits qui se terminent par les initiales S.D.G (À Dieu seul la gloire).

Quelques œuvres de Bach :

– « Les préludes et fugues », « toccatas et fugues », « fugues, fantaisies »..
– « L’Orgelbüchlein » ou Petit livre d’orgue, BWV 599-644, est un recueil de 46 chorals pour orgue composés par Jean-Sébastien Bach1 entre 1708 et 1717.

Voir également

توحيدة بن الشيخ

توحيدة بن الشيخ : جوهرة نفيسة من بين الجواهر التونسية. توحيدة بن الشيخ، أول طبيبة في تونس …